In Flames Sounds of a Playground Fading
Critique par
Guillaume Menuel
''Cet ouvrage ne risque pas de réconcilier puristes du death mélodique''

Date de la critique: 26 juin 2011
Compagnie de disque: Century Media
Date du publication: 21 juin 2011

Il est de ces groupes dont la seule évocation du nom parmi un panel varié d’amateurs de métal suffit à déchainer les passions et engendre des débats interminables dans lesquels le mot diplomatie n’a plus aucun sens. Chaque nouvel album de ce type de groupe devient un objet de discorde, chéri et ardemment défendu par les uns et totalement vomi des autres. La demi mesure existe rarement dans ces cas là, on aime ou on déteste mais difficile de s’envoyer la galette dans les oreilles sans réagir. L’objet de discorde donc, en ce mois de juin 2011 est sans aucun doute et comme souvent avec ce groupe, le nouvel album d’In Flames : Sounds of a Playground Fading.


Pendant que les amateurs et détracteurs des ex-death metalleux d’In Flames s’entredéchirent dans des effusions de sang et de larmes, le groupe continue d’accroitre sa popularité et son accessibilité au grand dam des fans de la première heure. Mais il faut bien avouer que cette popularité est loin d’avoir été volée, car même si In Flames a, à un moment donné, pris un tournant radical dans sa carrière (qui a été vu par beaucoup comme une basse manoeuvre commerciale), le virage a été négocié avec beaucoup d’audace, de savoir-faire, de talent et de passion. Car oui ce In Flames moderne est complètement crédible, et est sans aucun doute ce qu’il devait être et non pas une pathétique tentative de quarantenaires qui essaient, album après album, de pondre le même son mais sans plus aucune passion...


Sounds of... est le dixième ouvrage des Suédois, et cet ouvrage ne risque pas de réconcilier puristes du death mélodique précurseur et amateurs de métal moderne. Il risque même fort d’en irriter plus d’un. Avec pour préambule le départ définitif de Jesper Stromblad, fondateur et guitariste du groupe, en 2010, la situation était plus qu’incertaine concernant le contenu d’un nouveau disque. Premier constat à l’écoute de l’album, c’est bel et bien du bon In Flames qu’on a dans les oreilles. Mais un In Flames qui continue d’expérimenter et d’évoluer, qui se plante de temps en temps et qui va certainement diviser encore un peu plus le noyau de fans déjà très éclaté.


Oui, Sounds of a Playground Fading est encore plus accessible que ses prédécesseurs, moins agressif, s’ouvre à des sons inédits dans le répertoire du groupe et même à un registre de voix encore plus étendu pour Anders Fridén. Les orchestrations électroniques sont même encore plus présentes qu’à l’accoutumée. Mais qu'on se rassure, la plupart des morceaux sont toujours fournis en riffs puissants aux mélodies qui tuent, en groove génocideur de cervicales, et en refrains en béton armé au son ultra dense parés pour retourner n’importe quelle salle de concert. La qualité d’écriture générale est toujours d’aussi grande qualité malgré quelques vilaines fautes de goûts assez nauséabondes : ah ces violons fromagés à l’excès qui viennent se répandre visqueusement sur l’excellente A New Dawn. Ah cette dernière ballade au refrain pop d’une niaiserie mémorable que n’aurait par renier Robbie Williams ... Mais passons sur ces petites taches de gras, certaines pièces surprenantes font carrément office de petits intermèdes très doux et atmosphériques (The Attic ou Jester’s Door avec son ambiance à la Philip Glass).


Sounds of... est un album varié et inégal, quitte à parfois ressembler à un joli foutoir, avec son lot de morceaux de grande qualité jonglant habilement avec toutes les influences qui caractérisent le groupe, d’expérimentations des fois réussies, des fois qui paraissent tout droit sorties du laboratoire du docteur Moreau. Malgré le manque de régularité de l’ensemble, le plaisir d’écoute est bel et bien là tant est qu’on accepte de prendre l’album pour ce qu’il est et non pas pour ce qu’il aurait pu être 15 ans plus tôt.

6

1
Sounds of a Playground Fading
2
Deliver Us
3
All for Me
4
The Puzzle
5
Fear is the Weakness
6
Where the Dead Ships Dwell
7
The Attic
8
Darker Times
9
Ropes
10
Enter Tragedy
11
Jester's Door
12
A New Dawn
13
Liberation


Siren Charms
2014
Sounds of a Playground Fading
2011
A Sense of Purpose
2008
Come Clarity
2006